Pôle préventions des risques

Publié il y a : 8 mois

Modifié le : 14 juin 2019

Print Friendly, PDF & Email

Le rôle de l’AST Lor’N est d’« éviter toute altération de la santé physique et mentale des travailleurs du fait de leur travail » par des actions de prévention en milieu de travail. Le pôle prévention des risques professionnels décline ses interventions à trois niveaux de prévention :

  • Par la connaissance des risques au poste et la mise en place d’une démarche de prévention avant l’apparition des dommages,
  • Par le suivi épidémiologique des populations exposées,
  • Par la correction de situations de travail délétères.

Nos métiers :

Nos métiers centrés sur la prévention des risques professionnels  se subdivisent en plusieurs pôles :

Voir la page

  • Techniciens prévention santé-sécurité
  • Risques chimiques – toxicologiques
  • Ergonomie – psychologie du travail et des organisations
  • Maintien dans l’emploi et handicap
  • Epidémiologie

Nos domaines de compétences :

EVRP

L’évaluation des risques professionnels (EvRP) constitue une étape cruciale de la démarche de prévention. Elle consiste à identifier les risques auxquels sont exposés les salariés d’un établissement en vue de mettre en place des actions de prévention pertinentes. Celles-ci couvrent les dimensions techniques, humaines et organisationnelles. L’EvRP est l’étape initiale de toute démarche de prévention en santé et sécurité au travail. C’est une démarche structurée dont les résultats sont formalisés dans le document unique.

Votre SST vous accompagne tout au long de cette démarche et propose un outil adapté aux petites entreprises.

Exemple de réalisation :

  • Fiche d’entreprise (aide au repérage des risques)
  • Elaboration d’un document d’aide à la mise en place du DU dans les collectivités territoriales
  • Aide au DU dans les branches : coiffeurs, garages, boulangerie, hôtels, boucherie

Toxicologie industrielle

La toxicologie industrielle est l’étude des effets néfastes d’une source (produits chimiques, radiation, agents biologiques, …) rencontrée dans le milieu professionnel sur des organismes.

Elle s’appuie sur des programmes de surveillance médicale ou biométrologie (indicateurs biologiques d’exposition), au cours desquels on recherche des effets précoces (biochimiques, génétiques, précliniques) qui sont annonciateurs d’un risque de détérioration de la santé.

Notre service dispose en interne des compétences permettant d’orienter les médecins du travail dans cette surveillance médicale au vu des risques auxquels sont exposés les salariés des entreprises qu’ils ont en charge

Exemple :

  • Mise en place de suivi biologique pour les salariés exposés à différents polluants : chrome dans les traitements de surface, plomb dans les cristalleries et fonderies, …
  • Relation carrossier-peintre et apparition de lymphome.
  • Relation cancer pulmonaire et industrie pétrolière.

Risque chimique

Les produits chimiques sont omniprésents dans les entreprises (produits ménagers, dégraissant, huile, poussières de bois, fumées de soudage…) et il est essentiel d’évaluer leurs risques. En effet, ils, peuvent présenter des dangers pour les personnes, les installations ou l’environnement : intoxications aiguës ou chroniques, asphyxie, incendie, explosion,… Les dangers immédiats et les effets différés sur la santé doivent être pris en compte.

Le service accompagne ses adhérents dans leur évaluation du risque chimique (EvRC), qui résulte de l’analyse de la dangerosité des produits utilisés (FDS) et des expositions potentielles (études de poste). Cette évaluation permet de hiérarchiser les priorités et d’établir un plan d’action.

Exemple de réalisation :

  • Evaluation des risques phytosanitaires dans les collectivités territoriales.
  • Evaluation du risque chimique chez les femmes enceintes
  • Information-formation SEIRICH, Clarice…

Métrologie

L’évaluation de niveaux d’exposition professionnels passe par la mesure de paramètres physiques (bruit, lumière, vibration…) ou chimiques (poussières, solvants, HAP….) afin de déterminer la relation entre le niveau d’exposition et la survenue d’effets sur la santé des salariés. L’objectif est de proposer à l’employeur des pistes de suppression ou de réduction de cette exposition.

Exemple :

  • Mesure des expositions
    • Des niveaux sonores dans les crèches, les piscines et autres zones de loisirs…, l’industrie automobile, les restaurations collectives, les plateformes téléphoniques
    • Des ambiances thermiques pour des maçons fumistes, des fondeurs, des maîtres-nageurs, des opérateurs dans les congélateurs…
    • Des ambiances lumineuses lors de la vérification visuelle qualité de pièces…
    • Des vibrations corps entier : cariste, agent d’entretien des espaces verts sur tondeuses auto-portées.
    • des polluants : poussières de bois dans les menuiseries, fumées de soudage, solvants dans les imprimeries, aluminium dans les fonderies….
  • Amélioration des conditions environnementales
    • Traitement acoustique dans les crèches et restaurant d’entreprises
    • Plan de traitement du bruit à la source dans les entreprises
    • Encoffrement de rotatives dans une imprimerie
    • Définition d’habillement pour le très grand froid
    • Définition de projets d’éclairage
    • Accompagnement pour la définition du cahier des charges pour une ventilation…
  • Conseils dans le choix des EPI.

Ergonomie

Cette discipline vise à concevoir ou à aménager des postes de travail et leur environnement de façon à concilier la santé des salariés avec les objectifs économiques de l’entreprise. Elle s’intéresse aux outils, aux dimensionnements des postes de travail, à l’organisation du travail et des flux et aux collectifs de travail.

Notre service intervient à différents stades :

  • En amont de projets de rénovation ou de conception d’ateliers ou de postes,
  • suite à des l’identification de situations difficiles pour diagnostiquer le problème et orienter des corrections .

Exemple:

  • Conception et aménagement de postes dans l’industrie, le tertiaire,
  • Conception de hall d’accueil dans le tertiaire
  • Etude des conditions de travail :
    • Des préparateurs de commandes Drive.
    • Des AS dans les EHPAD
    • Des costumes caractères dans un parc d’attraction Lorrain
    • Des égoutiers
    • Lors des fouilles archéologiques….
  • Mise en place et accompagnement de démarches TMS/manutention manuelle
  • Définition d’un cahier des charges pour la conception d’un outil (lève-plaques).

Maintien dans l’emploi et handicap

Le maintien dans l’emploi concerne des salariés chez qui, au cours de leur carrière, survient une pathologie altérant leur capacité à tenir leur poste.

L’action du service consiste, en lien avec l’employeur et le salarié, à trouver des solutions techniques ou organisationnelles pour maintenir ce dernier dans l’entreprise. Le médecin du travail assure la coordination entre les ressources techniques du service et les partenaires extérieurs (notamment aides financières).

Exemple :

  • Modification des commandes manuelles d’un chariot élévateur pour un traumatisé de la main
  • Aménagement de l’accès à l’entreprise jusqu’au poste pour un déficient visuel.
  • Aménagement d’un poste pour une personne présentant une atrophie du bras.
  • Choix du matériel pour des pathologies spéciques : siège, informatiques, aide-visuelles….

Psychologie du travail

La psychologue du travail intervient en entreprise dans le but de conseiller l’employeur à préserver la santé physique et mentale des salariés et de favoriser l’amélioration des conditions  de travail et la qualité de vie au travail.

Elle assure des missions d’accompagnement au diagnostic RPS, de conseil et d’appui pour les acteurs de l’entreprise  dans le cadre de démarche collective de prévention des RPS.

Exemple :

  • Accompagnement pour la mise en œuvre et le pilotage de démarche de prévention des Risques Psychosociaux :
    • Animation de groupe de travail (COPIL, CHSC, CODIR, …)
    • Apports méthodologiques pour le diagnostic
    • Aide pour la création de pistes d’action et la construction d’un plan de prévention
  • Aide à l’élaboration d’un cahier des charges pour faire appel à un prestataire extérieur
  • Appui et conseils pour la mise en place de projets ou actions de prévention (ex : plaquettes, guides pratiques, …)
  • Réalisation de démarches d’informations thématiques ou de sensibilisations sur les Risques Psychosociaux (ex : Burn-Out, Violences au travail, ….)
  • Orientation et mise à disposition de fichiers, liste de professionnels ou d’organismes spécialisés dans la gestion et la prise en charge individuelle (Prévention tertiaire).

Epidémiologie.

L’approche épidémiologique poursuit l’objectif de compiler des données individuelles afin de caractériser, pour une population donnée, des liens entre des expositions professionnelles et des effets sur la santé. Elle oriente alors l’action de prévention.

Pour de nouveaux métiers, cette approche permet de faire un état des lieux et d’objectiver très précocement toute dégradation de l’état de santé liée à ces expositions.

Exemple :

  • Réalisation d’atlas d’exposition par professions, par risques, entreprises
  • Participation à des enquêtes nationales : Evrest, Sumer
  • Enquête Drive : lien entre douleurs évoquées et déterminants psycho-organisationnels.
AST Lor'N la santé au travail en Lorraine nord